Festival National des Arts et de la Culture

Le descriptif  du Village du Festival

Le village du FENAC représente à lui tout seul une œuvre artistique.

Le coté droit est réservé à la mode alors que le coté gauche abritera les stands FENAC (boutique FENAC, magasin FENAC)

Le cœur du village, situé sur l’axe principal de l’esplanade du Musée National, est constitué des œuvres architecturales des quatre aires ethnoculturelles de chez nous. De haut en bas, la première bande est occupée par :

1-  L’aire Soudano sahélien avec des éléments tels que :

– la case de référence «  Mousgoum » : l’un des fleurons qui fait l’exception dans l’architecture camerounaise, une curiosité que le monde visite au même titre que les polyphonies pygmées.

-La case ronde et sa toiture conique recouverte de paille, particulière au septentrion et dans laquelle le visiteur pourra retrouver des objets en cuir, des objets se rapportant au textile  en cotonnade tissée et des éléments de l’art équestre.

2-L’aire Sawa- Bassa composée du

– Littoral marin où l’on retrouvera une simulation d’un bassin avec des poissons vivants, des pirogues, des filets de pêche, pour donner une idée de l’art de vivre et de l’environnement du Littoral

– la préfiguration de la ville avec l’habitat en planche et le Littoral de forêts.

– l’architecture du Mbog, un lieu d’initiation chez les Bassa

3-  L’aire des Grassfiels qui regroupe

– Les cases des Grassfiels Bamoun dans lesquelles on va retrouver le bronze fierté du Cameroun et dont Foumban est l’un des foyers les plus brillants.

–  les cases des Grassfields du Nord-Ouest avec une simulation des chefferies dans lesquelles se trouveront des défenses d’éléphants stylisés en bois devenus le symbole du premier ministère.

–  les cases des Grassfield Bamiléké avec des sculptures en bois.

4-L’aire Fan- Beti où l’architecture de référence des forêts sera représentée par :

– une cuisine et des objets spécifiques, des joueurs de Songo, des conteurs de Mvet. La case des pygmées et des Baka feront également partie du décor de ce plateau.

Dans cette représentation des différentes aires, le visiteur notera un volet exposition avec les éléments artistiques du quotidien des différentes aires ethnoculturelles. Dans les cases traditionnelles, les objets types des chefferies seront exposés. Chez les pygmées par exemple, un point d’honneur sera accordé à la pharmacopée, à leur polyphonie et aux outils du quotidien. Cette mise en scène architecturale est conforme à l’orientation du Ministre des Arts et de la Culture selon laquelle, le FENAC doit donner à voire, donner à vivre et donner à partager. C’est également un lieu d’initiation, d’émerveillement et de découverte pour des enfants et autres adultes « ignorants » de notre culture.

Close