Festival National des Arts et de la Culture

Programme des activités

 

 

 

 

 

 

 

 

1- Grand carnaval :
Il va se déployer du carrefour palais des Congrès Tsinga (Place des Droits de l’Homme) jusqu’au Musée National en passant par le carrefour Warda. La configuration de son attelage prévoit plusieurs banderoles et pancartes dont celle d’ouverture suivie de l’effigie du Chef de l’Etat et un bouquet d’honneur de dix drapeaux. Derrière ce bouquet, une pancarte annoncera les Aires culturels, suivi d’une banderole dont le message est : « la diversité culturelle camerounaise au service de l’Unité et de l’Intégration Nationale ». L’ordre de passage des l’aires culturelles est le suivant : l’Aire culturel Grassfield, suivi de l’Aire culturel Sawa-Bassa, l’aire culturel Soudano-sahélien et l’Aire culturel Fan-Beti. Après les grandes aires culturelles, suivront les corporations : Art musical, Art visuel et plastique, Art littéraire et Art Cinématographique. .  Les chorales et les groupes de danse  ainsi que la fanfare de  L’INJS feront partie cette procession qui   sera rythmée  par une adaptation de la chanson à succès « Evènement » du Richard Band de Zoetélé. Les festivaliers quant à eux seront de vêtus de costumes patrimoniaux.

2- Présentation officielle de l’ouvrage : « Grandes figures de la culture camerounaise »
L’occasion sera donnée de montrer au public l’Anthologie des acteurs culturels camerounais réalisé dans le cadre du FENAC. Ce document, à travers de courtes biographies, couvre tous les champs artistiques et culturels connus à savoir : la Littérature (roman, essai, poésie, nouvelles, théâtre), les Arts visuels (peinture, sculpture, performance, illustrations, architecture), les Arts de la scène (musique, danse, théâtre, contes), Cinématographie et audiovisuel (Vidéo, cinéma photographie), Arts spécifiques (modes, esthétique, gastronomie), Administration et promoteurs culturels. Le livre recense environ 250 acteurs principaux de ces secteurs classés en quatre catégories : pionniers, figures actuelles, figures d’avenir et une catégorie « Et aussi ».
Pour la sélection de ces acteurs, deux critères majeurs ont été retenus, à savoir la qualité de production et le rayonnement national et/ou international de l’acteur à figurer dans l’anthologie. Le troisième critère, subsidiaire pour tous les secteurs, à l’exception de la littérature, a été celui des récompenses, sanctionnées par un prix d’envergure.

3- Concerts de musique moderne
Ceux-ci se dérouleront en plein air avec la participation des grandes vedettes camerounaise de la chanson (Esplanade Musée National). De 19h à 22h, le public aura droit aux concerts de musique moderne pluri-artistiques qui verront défiler des artistes locaux et ceux de la diaspora, accompagnés par des orchestres de référence. Le public aura droit quotidiennement à un spectacle en 4 séquences d’une heure chacune. Les 7 spectacles se dérouleront tous dans l’enceinte du village du FENAC.

4- Concours de la meilleure chanson patriotique
Le Concours National de la Chanson Patriotique porte sur une composition d’un candidat s’accompagnant ou non des instruments de musique de son choix. La chanson peut être une œuvre originale ou une interprétation en français et/ ou en anglais. La durée de la prestation est de 10 minutes maximum. De manière précise, cette compétition s’est déroulée en deux phases : les présélections régionales ont eu lieu entre les mois de Juillet et Août 2016. La phase finale quant à elle a lieu pendant le Festival National des Arts et de la Culture (FENAC). A titre de rappel, les critères qui ont été retenus sont les suivants :
– le texte et sa pertinence ;
– la maitrise du chant et l’interprétation ;
– la qualité de la voix ;
– la composition musicale ;
– la présence scénique.

5- Matinées jeunesse, et jeux d’enfants.

Les activités qui sont organisées dans ce cadre ont pour principal objectif de susciter l’intérêt de la jeunesse camerounaise aux valeurs culturelles et artistiques. Les jeux qui seront exécutés par les personnes ressources se recrutent parmi les jeux des castagnettes, de Songo, de Ewass, du Jeu de chaise, de la Course au trésor, le trésor au bout du fil… Figurent également au programme : les contes, les visites guidées et les projections cinématographiques pour enfants. L’organisation entend ainsi, valoriser notre patrimoine culturel, faire pérenniser les jeux traditionnels et offrir à la jeunesse un plateau (tribune) d’expression.
6- Spectacle : Les Maîtres de la parole épique.

A travers ce spectacle, le public découvrira des chorégraphies et des sonorités instrumentales patrimoniales spécifiques à nos aires culturelles. Des conteurs y parlent de la diversité du patrimoine culturel immatériel du Cameroun. Pour ce faire, ils s’adossent sur les épopées, les légendes, les mythologies et les musiques traditionnelles appropriées. De la pierre sacrée des Sawa à la traversée du fleuve des Mbamois (derrière le serpent Boa), au tribunal traditionnel du cadi des Grassfields en passant par les mythologies du Septentrion, les épopées mystiques de la chambre ésotérique du Ko’o et du Maoum (chez les Bassa), sans oublier celle du téméraire et héroïque Angon Mana (parti chercher femme dans le pays des morts chez les Fang-Béti), le public revisite là l’histoire d’un même peuple qui se forge un destin solidaire à travers des schèmes culturels dont il est tantôt jaloux tantôt fier…
10- Soirée de la mode et de la coiffure camerounaise

Le concept de cet espace carré de créateurs de mode et design est de proposer à une trentaine de designers de toutes spécialités (mode, design, sculpture, peinture…) un espace pour présenter leur travail. Le festival offre ainsi aux créateurs d’exposer chacun pendant une période. Ce principe de roulement a pour objectif à la fois de pouvoir inviter plus de créateurs mais également de créer du trafic sur l’espace et ceci tout au long du festival.

11- Gastronomie autour de la « Place des saveurs».
L’idée est avant tout de mettre en valeur la cuisine camerounaise à travers les arts culinaires des quatre aires culturelles de notre pays. Le public aura droit à des séances de démonstration, d’apprentissage et à des dégustations.

12- exposition photos sur les grands chantiers de l’émergence et les grandes figures de l’histoire du Cameroun
Cette activité, qui aura pour cadre la place de l’Indépendance, vise à vulgariser au mieux les projets structurants du Cameroun, à présenter au peuple camerounais les réalisations dans divers domaines de l’histoire de notre pays et à valoriser l’art photographique. Pour ce faire, des équipes se sont déployées sur l’ensemble du triangle national à l’effet de collecter les images actualisées de tous les grands chantiers engagés par notre pays sur instruction du Président de la République. Une présélection de tous ces grands projets a été soumise à Monsieur le Ministre des Arts et de la Culture.
L’exposition proprement dite est subdivisée en deux grandes phases : une exposition des photos des grands chantiers et une exposition de quelques images touristiques afin de joindre l’utile à l’agréable. Une soixantaine de photos légendées seront ainsi exposées. Les supports choisis sont en plexi dimension 60 sur 80 cm (pour les grands projets) et en bois pour les autres.
Bon à savoir, le travail d’une photo finish passe par 7 étapes : Collecte, sélection, titrage, traitement, développement, protection, laminage et impression sur plexi et/ou sur planche en bois.

13- Exposition/Ateliers d’Arts plastiques au Monument de la Réunification.

Plusieurs œuvres d’art relevant des Arts visuels et Appliqués, notamment des Arts plastiques mettent en exergue l’« Amour, la Culture, la Paix et la Sécurité ». Ces œuvres des domaines du dessin, de la céramique, de la peinture, de la photographie d’art et de la sculpture, sont exposés au Monument de la Réunification du 07 au 13 novembre 2016.
Plus de cent œuvres d’arts plastiques valorisent le doigté, la technique et la créativité de ce que le Cameroun compte comme artistes plasticiens capables de compétir non seulement sur l’échiquier national, mais également international.
L’objectif étant pendant la durée du FENAC 2016 de permettre à tout public de découvrir la créativité artistique dans les arts visuels camerounais et permettre aux amateurs d’art de s’initier et de se perfectionner aux différentes techniques de création en arts plastiques sous la houlette de professionnels à l’envergure établie dans ces différentes catégories.

14- portes ouvertes au Musée Nationale
A l’occasion du Festival National des Arts et de la Culture 2016, le Musée nationale offre des prix d’entrée spéciaux de 2000 FCFA toutes catégories confondues. En plus, il organise deux journées portes ouvertes gratuite les mercredi 09 et samedi 12 novembre 2016 de 9 h à 17 h.
Ces journées d’accès libres et de prix spéciaux s’inscrivent dans la politique de démocratisation du Musée, lieu par excellence de brassage de la diversité culturelle et artistique du Cameroun, véritable Afrique en miniature.
Bon à savoir, le Musée National est ouvert sur une esplanade verdoyante de 15 000 m2. Situé au cœur de la capitale à Yaoundé dans l’Ancien Palais Présidentiel, lieu pétrit d’histoire. Il s’étend sur une superficie de 5000 m2 et offre à ses visiteurs un véritable voyage à travers l’histoire du Cameroun en images, les vestiges archéologiques et tout ce que le Cameroun possède en termes de valeurs artistiques et culturelles à travers ses quatre aires culturelles sur une quinzaine d’expositions.
C’est un lieu de conservation et de promotion de tout le riche patrimoine culturel du Cameroun. Il s’ouvre habituellement aux visiteurs du mardi au dimanche de 10 à 18 h à des prix démocratisés.
15- Grande Fantasia et course Hippique
Elle aura lieu le 12 novembre 2016 en après-midi de 15 heures à 17 heures au stade de l’Université de Yaoundé I (complexe Mateco). Comme activités connexes et dans la perspective de mettre en valeur le patrimoine immatériel, le public de la capitale aura le privilège d’assister à la tauromachie exécutée par les meilleurs matadors. Ceux-ci affronteront les taureaux selon les règles bien précises de la tauromachie. Les maîtres du feu et les maîtres des couteaux et des lames vont également se mouvoir en vue d’apporter un plus à cet événement. Les chevaux viennent d’un ranch de Yaoundé et le harnachement de Ngaoundéré.
16- Salon du Livre Jeunesse
C’est un espace qui regroupera pendant toute la durée du festival les éditeurs, les illustrateurs, les auteurs, les associations, les diffuseurs du secteur du livre jeunesse et les organisations internationales. En plus des expositions, de la lecture et des dédicaces d’ouvrages, ce cadre va abriter des conférences et tables rondes, des animations jeunesse, un atelier de contes et de slams. Toutes ces activités vont se dérouler au village du FENAC.

17- Colloque scientifique
Sous le thème : « Culture et émergence du Cameroun », la réflexion se fera autour de plusieurs sous-thèmes répartis en quatre panels : Mentalité et développement ; authenticité et modernité ; Emergence et culture de l’esprit ; valorisation des savoirs patrimoniaux. Les débats seront menés par d’éminents Universitaires et Hommes de culture. Compte tenu du temps relativement court réservé aux exposés, il est prévu à terme la publication des Actes du colloque.

18- Jeux Traditionnels
L’accent est mis sur l’adresse de la jeune fille et du jeune homme. L’adresse est fondée sur la connaissance, la densité, la maitrise de soi, le respect et la crainte des normes et règles qui régissent notre société dans sa diversité clanique et culturelle.
A travers certains jeux et concours, il sera question de dispenser une leçon d’art et d’histoire au pluriel, d’accompagner les jeunes à la maitrise des connaissances socioculturelles ; à la maitrise et usage des supports faits de matériaux locaux issus de nos différentes aires culturelles (les 10 régions).
Un point d’honneur sera fait sur les qualités jadis porteuses de valeurs fondamentales et actualisables au profit de notre société dite moderne. L’exemple qui marque les esprits est sans doute celui de la femme chantant une berceuse tenant le nourrisson en halène des heures durant sourire aux lèvres à celle qui assure sa survie et celle de sa famille, voire celle de sa communauté en sachant faire à manger, chasser, se défendre (aiguiser une machette), détecter le danger, se soigner, etc.

19- Election Miss Arts et Cultures 2016
20 candidats, sur les 40 issues des quatre aires culturelles de notre pays, ont été retenus lors de la demi-finale organisée au Centre Culturel Camerounais de Yaoundé le 16 octobre dernier. Elles prendront part à la finale du 12 novembre 2016 à l’esplanade du Musée national. Les critères sur lesquels les candidates ont été notées sont entre autres la démarche, l’élégance, l’expression de la langue maternelle, la culture générale…

20-Festival de Chants Chorale.

Le festival de chants choral va regrouper à la fois les meilleures chorales de l’Eglise, celles des entreprises, des institutions scolaires et universitaires ainsi que les chorales indépendantes avec pour objectif de garantir la diversité culturelle et la beauté des spectacles. En plus d’un grand concert, qui rassemblera les vingt meilleures chorales du pays, le public aura droit à une animation dans plusieurs sites identifiés de la capitale.
21-Rencontres théâtrales :
Des groupes ont été sélectionnés dans toutes les Régions et d’autres invités. Ils proposeront au public des pièces d’auteurs, du théâtre pour enfant, du théâtre contemporain, du théâtre de sensibilisation et de développement, du théâtre traditionnel. Ci-dessus recensés les spectacles attendus :

Intitulés Régions/Provenance Durée
01 Plaisir sans frontières Sud 1H
02 Les merveilles de la forêt Est 20MIN
03 Sketch Ouest 1H
04 Ça fé mal Nord 1H
05 L’épopée d’Angon Mana Centre 1H 30MIN
06 Stérilité Extrême-nord 30MIN
07 Renaissance Adamaoua 55MIN
08 Pain of a country Nord-ouest 1H
09 Musinga drama explosives pictures Sud ouest 40MIN
10 Miroir des mœurs confus La table du Seigneur Littoral 1h 1h

 

Intitulés Régions/Provenance Durée
01 Story telling Omgbwa Alima Kumba Yaoundé 1H
02 Mingili le magnifique Les clowns Janzeureux 45MIN
03 Johnny just come CPR Bamenda/Yaoundé 1H
04 Le Njangui du Ngomna Compagnie NOCTILUK Yaoundé 1H
05 Mémoire d’un enfant de la rue Association des artistes de la scène Douala 1H
06 The survivor Rainbow interactive Yaounde University 1H
07 Ulysse à Gaza Compagnie Ngoti et Ambassade Israël 1H 30MIN
08 Tant que durera l’Homme Les ateliers du COUCRAD Yaoundé 1H

22- Course de pirogue
Elle aura lieu au Lac municipal de Yaoundé le mercredi 09 novembre dès 14 h avec le concours des délégations de rameurs du Littoral, du Sud, du Centre et du Sud-ouest. Cette exhibition rassemblera dix équipes dont 04 du Littoral, 04 du Centre, 01 du Sud, 01 du Sud-ouest. Toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement de cette activité. Une prime de participation est réservée à toutes les équipes. Les quatre meilleures recevront une prime de vainqueur. Le Comité national olympique offre quant à lui une prime spéciale de 500.000 FCFA pour les vainqueurs.
Loin d’être une compétition, cette course de pirogue revêt un aspect patrimonial. Il s’agit en effet de mettre en exergue le savoir-faire et savoir-être des peules de la côte.

23- Portes ouvertes aux Archives Nationales

La contribution des Archives nationales au FENAC 2016 se situe dans le volet conservation, valorisation et démocratisation du patrimoine culturel et artistique camerounais. A cet effet, trois principales activités sont programmées:
 La création de scènes urbaines sur les murs du bâtiment des Archives Nationales par des jeunes artistes sur le thème « Construction de la Nation Camerounaise et sa marche vers l’émergence ». L’objectif étant de démocratiser l’archive et de valoriser les sources historiques prioritairement auprès du public jeune. Premier pinceau le 04 novembre dès 10 heures suivi d’un barbecue de presse à 16 heures.
 Une exposition inédite au Monument de la Réunification le 07 novembre dès 11 heures sur le thème « Retour à la Mère Patrie », constituée d’une sélection d’images du Cameroun de 1961 faites par le Journaliste Jacques Thévoz. Fruit de la coopération entre les Archives Nationales du Cameroun et son partenaire Suisse les Archives du Futur Antérieur, cette exposition donne la possibilité de communiquer sur les défis rencontrés par la conservation à l’ère du numérique et la volonté de partager les documents d’archives avec les jeunes générations.
 l’exposition du maillot de l’Equipe nationale de football de 1950 à nos jours, dont le vernissage aura lieu le 10 novembre en même temps que l’illumination des fresques. L’objectif majeur de cette activité est de ranimer la flamme de souvenir en réactivant le sentiment d’appartenance à la grande Nation Camerounaise. Il s’agit de faire parler ces maillots afin qu’ils ne demeurent pas résolument des objets muets et décoratifs sans vie et sans destin, dont personne ne s’en souvient. Pourtant, ils sont fondamentalement des objets mémoriels que l’on doit conserver pour perpétuer le souvenir.
Autre activité inscrite au programme : débat/table-ronde sur le thème « Industrialisation de l’art, conservation de la culture » le 12 novembre 2016 dès 10 heures au Musée National.

Pour plus d’informations: Contacts /Point focaux : 222 226 791/693 981 165

26- Rencontres interprofessionnelles
La grande attraction ici se trouve être les Master class Bass guitar animés par André Manga, Richard Epesse, Aladji Touré, Jean Dikoto Mandengue et Vicky Edimo.

Dates Ateliers Lieux Heures Activités Intervenants
Lundi 07/11/2016 Mise en place logistique, câblage son et vidéo et balances
Mardi 08/11/2016 ATELIER N°1 : stratégie de dynamisation des festivals culturels patrimoniaux: objectifs artistiques et culturels Village du Festival (Musée National) 09h -12h Discussions et échanges Henri MANGA – TONYE Michel A.
Mardi 08/11/2016 ATELIER N°2 : Méthode de fabrication de balafon, de tambour à fente et de mvet Village du Festival (Musée National) 09h -12h Fabrication et démonstration Akim Kondor – MBIDA Patrick NTONGO- MANGA Nicolas- ZIKOKO
Mardi 08/11/2016 TELIER N°3 : Musique assistée par ordinateur (MAO)- Dessin assisté par ordinateur (DAO) Village du Festival (Musée National) 09h -12h Discussions et échanges Gilbert MOUDIO- MALICK
Mardi 08/11/2016 ATELIER N°4 : Master Class Bass guitar: Technique d’indépendance : Jeu de basse et chant en simultané Village du Festival (Musée National) 09h -12h Pratique et démonstrations Richard EPESSE
Mercredi 09/11/2016 ATELIER 1 : Stratégie de dynamisation des festivals culturels patrimoniaux : enjeux économiques et défis financiers des festivals Village du Festival (Musée National) 09h-12h Discussions et échanges Jérôme MINLEND ou Dr Fatimatou POUMIE
Mercredi 09/11/2016 ATELIER N°2 : Méthode de fabrication de balafon, de tambour à fente et de mvet Village du Festival (Musée National) 09h-18h Fabrication et démonstration Akim Kondor – MBIDA Patrick NTONGO- MANGA Nicolas- ZIKOKO
Mercredi 09/11/2016 ATELIER N°3 : Musique assistée par ordinateur (MAO)- Dessin assisté par ordinateur (DAO) Village du Festival (Musée National) 09h-12h Discussions et échanges Gilbert MOUDIO- MALICK
Mercredi 09/11/2016 ATELIER 4 : Master Class Bass : Techniques modernes de basse et jeu d’octaves Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations Vicky EDIMO
Jeudi 10/11/2016 ATELIER 1 : Stratégie de dynamisation des festivals culturels patrimoniaux : compétences managériales, emplois et métiers Village du Festival (Musée National) 09h-12h Discussions et échanges Jean Pierre BEBE et René AYINA
Jeudi 10/11/2016 ATELIER N°2 : Méthode de fabrication de balafon, de tambour à fente et de mvet Village du Festival (Musée National) 09h-12h Fabrication et démonstration Akim Kondor – MBIDA Patrick NTONGO-Manga Nicolas-ZIKOKO
Jeudi 10/11/2016 ATELIER N°3 : Musique assistée par ordinateur (MAO)- Dessin assisté par ordinateur (DAO) Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations Gilbert MOUDIO- MALICK
Jeudi 10/11/2016 ATELIER 4 : Master Class Bass : Méthode de la basse africaine Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations Aladji TOURE
Vendredi 11/11/2016 ATELIER 1 : Stratégie de dynamisation des festivals culturels patrimoniaux : compétences managériales, emplois et métiers Village du Festival (Musée National) 09h-12h Discussions et échanges Blaise ETOA TSANGA
Vendredi 11/11/2016 ATELIER N°2 : Méthode de fabrication de balafon, de tambour à fente et de mvet Village du Festival (Musée National) 09h-18h Fabrication et démonstration Akim Kondor – MBIDA Patrick NTONGO-Manga Nicolas-ZIKOKO
Vendredi 11/11/2016 ATELIER N°3 : Musique assistée par ordinateur (MAO)- Dessin assisté par ordinateur (DAO) Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations Gilbert MOUDIO- MALICK
Vendredi 11/11/2016 ATELIER 4 : Master Class Bass : Technique de la basse moderne-construction de gammes et improvisations Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations André MANGA
Samedi 12/11/2016 ATELIER 1 : Stratégie de dynamisation des festivals culturels patrimoniaux : coopération et partenariat Village du Festival (Musée National) 09h-12h Discussions et échanges Christian DOMBI
Samedi 12/11/2016 ATELIER N°2 : Méthode de fabrication de balafon, de tambour à fente et de mvet Village du Festival (Musée National) 09h-18h Fabrication et démonstration Akim Kondor – MBIDA Patrick NTONGO-Manga Nicolas-ZIKOKO
Samedi 12/11/2016 ATELIER N°3 : Musique assistée par ordinateur (MAO)- Dessin assisté par ordinateur (DAO) Village du Festival (Musée National) 09h-12h Pratique et démonstrations Gilbert MOUDIO- MALICK
Samedi 12/11/2016 ATELIER 4 : Master Class Bass : Récit d’une trajectoire de bassiste professionnel Village du Festival (Musée National) 09h-12h Projections Jean Dikoto MANDENGUE
Dimanche 13/11/2016 Spectacle de démonstration des cinq bassistes Village du Festival (Musée National) 16h-18h Spectacle de démo. Jean DIKOTO MANDENGUE, Vicky EDIMO, Aladji TOURE, André MANGA, Richard EPESSE
Close